Le Labyrinthe – Cathédrale Notre Dame d’Amiens

Le Labyrinthe de la Cathédrale mis en place en 1288 par l’architecte Renaud de Cormont dans les 4e et 5e travées de la nef. Carreaux de marbre noir et blanc.

Le labyrinthe se déploie sur une longueur de 240 mètres. On peut y voir les architectes de l’édifice ainsi que l’évêque constructeur immortalisés au coeur du labyrinthe en noir et blanc. En 1827, le labyrinthe fut malheureusement détruit durant la Révolution française, et reconstruit en 1894-1897.

En référence au fameux récit mythologique de Dédale (héros de l’île de Crète), plusieurs versions en découlent. D’abord, celle d’un chemin de pénitence exécuté par des pèlerins à genoux dans le cas d’un acte de repentir ou encore, théorie plus récente affirmée par Hermann Kern* à propos d’une danse rituelle qu’effectuaient prêtres et doyens au moment de La Pâques. Ils jouaient avec une balle symbolisant le soleil (Jésus) tandis que la danse au sein du dédale était basée sur le mouvement des planètes. La pierre centrale originelle du labyrinthe est visible au Musée de Picardie

*in Through the Labyrinth : designs and meanings over 5000 years, éditions Prestel. 2000

Retrouvez notre tatouage unitaire labyrinthe.

Nous aimons beaucoup le travail de vulgarisation de l’Histoire du youtubeur Nota Bene, retrouvez l’épisode sur la Cathédrale d’Amiens en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *