VENEZ-NOUS VOIR AU SALON MAISON ET OBJET - 8 AU 12 SEPTEMBRE 2022

Frida & Diego

Après une rencontre improbable, je me marie avec le peintre Diego Riviera le 21 août 1929. L’amour d’une vie, celui qui vous consume littéralement. Ensemble, nous nous dépassons à tous les niveaux mais la passion est dévorante, parfois violente, souvent brûlante. Diego est frivole, j’en souffre. Il a été marié plusieurs fois, notre différence d’âge est certes notable mais il s’agit d’une force !

Notre palette de couleurs est grande et complémentaire. Malgré cela, les nuances et variations donnent à notre couple un rythme effréné, et parfois épuisant. Les fresques de Diego révèlent un Mexique engagé et militant pour des causes sociales (lutte révolutionnaire, misère du peuple mexicain). Mes œuvres sont plus intimes mais révèlent pourtant les risques futurs de l’impérialisme américain.

Liés au communisme, nous le revendiquons. Nationalistes, nous le sommes assurément.

Nous rencontrons ensuite Trotski à qui nous prêtons main forte pour obtenir l’asile politique en 1937 suite à son opposition au régime soviétique. Un nouveau tumulte dans notre union, Trotski et moi entretenons des passions communes.

Diego et moi-même travaillons jusqu’à mon départ de cette vie en 1954. Mon enveloppe corporelle me fait souffrir et m’emprisonne, nos âmes sont restées en connexion jusqu’au bout. Si Michel-Ange avait quelques origines mexicaines, il aurait sans doute été incarné en la personne de Diego…

Retrouvez notre broche culturelle Couples d’artistes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.