Vénus dans Le Printemps de Botticelli

TEMPERA SUR BOIS. 1478-1482. 203 X 314 CM. MUSÉE DES OFFICES, FLORENCE (ITALIE). 

Célèbre oeuvre du peintre florentin et orfèvre Sandro Botticelli, nous ne pouvons pas rester insensible à cette finesse dans les traits et végétaux peints en arrière plan du sujet.

Lorsque le spectateur rentre dans cette salle du Musée des Offices, il est comme happé par cette peinture éclairé minutieusement.

Le tableau peut se lire comme une fresque narrative de droite à gauche ou inversement en lien avec la mythologie.

Dans cette oeuvre, l’artiste Alessandro Botticelli décide de célébrer l’arrivée du Printemps. 

Au milieu d’un bosquet harmonieux d’orangers, Vénus, la déesse de l’amour fait irruption. Derrière elle, nous pourrions presque apercevoir et imaginer des ailes révélées au creux de la végétation.

Au-dessus, son fils Eros, décoche les yeux bandés, ses flèches d’amour.

Zéphyr, symbolisant le vent est situé à la toute droite du tableau, et semble à la poursuite de la nymphe Chloris, elle-même un peu apeurée se transformant en Flore, déesse des fleurs (à gauche de ces derniers).

Tout n’est que transformation dans cette oeuvre !

Enfin, les trois grâces à la gauche de Vénus semblent danser pour célébrer le printemps. Elles sont suivies de Mercure (ou le célèbre Hermès), messager des dieux, avec ses souliers ailés et son divin caducée. 

Pour voir l’oeuvre in situ aux galerie des Offices !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.