❤️ 1 broche culturelle achetée = votre eBook officiel l'Accroche-coeur ❤️ Livraison offerte à partir de 24€ ❤️

Qui est Romy Schneider ? (Rose-Marie Albach-Retty)

Incandescente (1938-1982)

En lien avec la création originale de Véro Blanc pour Art dans la peau

Mon accent est dense de cette vie entre la France et l’Allemagne qui fait pour moi tant de sens.

Mon voyage cinématographique commence aux aurores avec le destin de Sissi dont j’aurais parfois du mal à me détacher.

1958, avant-première de Christine.

Notre premier film ensemble qui acte également le début de notre romance avec Alain.

La tradition allemande incarnée en la personne de Magda ma mère me cloisonne parfois mais je sais m’en échapper.

1960. France.

1962. J’aime Alain.

Nous nous aimons.

Trop.

Nous nous disputons.

Beaucoup.

Et je sens que je partage l’Amour d’Alain avec une autre…

1966. Berlin.

J’aime Harry quelques temps.

David, notre fils naît.

L’amour devient étouffant, intellectuel certes mais je ne tourne plus par choix pour Harry.

1968. Alain m’appelle.

 Il me tend la main pour tourner ensemble La Piscine de Jacques Deray.

Je reviens en France pour la seconde fois.

Ma liberté est désormais plus forte que le couple.

Aéroport de Nice. Alain m’attend pour de sincères retrouvailles.

Je m’amuse dans le jeu d’acteur avec passion tout autant que dans l’amour qui me passionne.

Michel, Jean-Claude, Alain, Samy, Philippe, Jacques et les autres…

En quête d’absolu, généreuse, intense, instinctive mais aussi profondément malheureuse à certains moments.

Pourtant, je suis Ivre de la vie, je ris et l’important c’est d’aimer me vaudra la remise du César de la meilleure Actrice en 1976.

Sarah arrive en 1977. Daniel et moi-même nous aimons.

L’orangerie, le restaurant de Jean Claude abrite notre noce.

Pourtant, je doute en permanence.

La confiance me manque.

Souvent.

David est là, heureusement, et apparait d’ailleurs dans La Mort en direct en 1980.  

1981. Comme un titre prémonitoire passé, David me quitte brutalement à Saint-Germain en Laye.

Michel, Jean-Claude, Alain, Samy, Philippe, Jacques et les autres…

Vous êtes tous là, cela n’enlève en rien la brutalité de l’évènement.

Tu as 14 ans David, j’en ai 43 quand nous nous retrouverons un soir de 1982.

Mon stylo ne finit pas la phrase sur le papier blanc.

La beauté du ciel est ici et maintenant…manifeste et lumineuse,

ma belle Sarah peut être rassurée de me savoir là.

Même ici … « Je pense que le temps passe trop vite pour ma vraie vie »*

*propos issus d’une interview de Romy Schneider

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *