Jane Austen (1775 – 1817)

— En lien avec notre collaboration avec l’artiste Soizic Bihel autour de la figure emblématique de Jane Austen.

Northanger Abbey, janvier 1810

Chère amie,

Je vous écris de mon refuge, une maison plantée dans les terres du Comté de Winchester, où j’ai toujours vécu. C’est qu’il me faut peu de choses pour être heureuse de vivre. La présence de ma famille et la proximité d’une bibliothèque me suffisent. Mon père adoré m’a enseigné que la vie se trouvait dans les livres où je puiserai le sens de l’existence. Et c’est ainsi que je passe mon temps, dans la lecture et l’écriture. Que voulez-vous ma chère, je n’ai que faire des mondanités et des robes de tulle, je préfère l’ancrage dans la réalité et l’observation féroce de mes pairs. Et il faut avouer que de ce côté, il y a beaucoup à dire.

Plus j’avance en âge et plus l’institution du mariage me déconcerte. Ainsi les femmes devraient se soumettre au bon vouloir d’un arrangement concerté et faire contre mauvaise fortune bon cœur. Ainsi leur faudrait-il choisir entre raison et sentiment, alors que l’idéal est au contraire de chercher leur union, de les faire coexister en chacun, hommes et femmes, à égalité. Mais ne faites pas de moi une romantique écervelée ! Je ne me fie qu’au bon sens. Pourquoi se contraindre à supporter une vie entière ce qui ne nous convient pas ? Faisons de meilleurs choix, en conscience, soyons libres et sans préjugés, nous n’en serons que plus utiles à nos contemporains !

Ma chère amie, n’ayez crainte, je n’ai pas la plume prosélyte. J’utilise le roman en détournant ses codes, je me moque de l’écriture sentimentale en la réinventant. L’eau de rose, j’en fais de l’encre sympathique, en espérant que ceux qui se reconnaitront dans mes livres en tireront leçon.

Soyons heureux de vivre, faisons le bien et amusons-nous, c’est tout ce que je nous souhaite, en amitié.

Bien à vous,

Votre dévouée Jane.

Création originale de texte pour ars in cute : Lisa Balavoine

Retrouvez notre broche culturelle Jane Austen

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *